31/10/2012

Quelques images de la fin des 24h 2cv 2012 en attendant plus...

 

24h 02' 2cv 2012 dimanche jour et podium (2).JPG

24h 02' 2cv 2012 dimanche jour et podium (7).JPG

24h 02' 2cv 2012 dimanche jour et podium (15).JPG

24h 02' 2cv 2012 dimanche jour et podium (21).JPG

24h 02' 2cv 2012 dimanche jour et podium (24).JPG

11:02 Écrit par Gilbert dans 24h 02' 2cv 2012 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 24h 02' de francorchamps 2012, pairiot, michaël, olivier | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

29/10/2012

Les résultats et commentaires des 24h 02' 2cv de Francorchamps 2012 par Vincent Franssens...

 

15-195-_MG_0352.JPG

24H02CV 2012 / Spa-Francorchamps

Le triomphe de l’équipe BNLL

Il a fait froid, très froid même à Spa-Francorchamps ce week-end. Mais le soleil était de la partie, et l’édition 2012 des 24H02CV s’est déroulée dans des conditions idéales sur la piste. Avec six neutralisations seulement, essentiellement pour ramener des bolides en rade, les concurrents ont pu s’en donner à cœur joie. Et si le début de course était marqué par une empoignade de tous les virages entre la #44 Toiture Honin (Renaud-Honin-Honin-Malcause), partie depuis la pole, la #9 Kinetic Simulation Splifar (Gifnée-Collette-Jussy-Kieltyka-Martin) et la #1 JMCE Racing 1 (Licops-Licops-Licops-Peiffer), rapidement la situation allait évoluer, et les concurrents réguliers de la 2CV Racing Cup monopolisait progressivement le haut du classement.

A commencer par l’équipe BNLL1 de Van Marsenille, Lacoste, Car et Simon, qui se retrouvait en tête de la course aux alentours de 18 heures, soit 5 heures après le coup d’envoi. Si la #9 Kinetic Simulation Splifar allait tenir bon et rendre coup pour coup, avec notamment un relais d’anthologie signé… Maxime Martin (qui découvrait l’auto…), des ennuis de roulement lui faisaient perdre pied. Dès cet instant, l’envolée de la #65 débutait, et en dehors d’une touchette en début de course, rien n’allait entraver l’évolution de BNLL1, qui s’imposait comme l’équipe ayant passé le moins de temps dans la pitlane, ce qui lui valait aussi le Trophée Lenco en fin de course.

Originaire du Brabant Wallon, BNLL1 remportait ce dimanche, à midi et deux minutes, sa première victoire aux 24 Heures 2CV, et le moins que l’on puisse dire et écrire, c’est que celle-ci n’était nullement volée… « Quand on construit une auto, on pense avant tout à la fiabilité, et pas aux chronos, commentait Philippe Simon, responsable du team. Une manière de procéder qui a pleinement payé ici. Nous n’avons pas rencontré le moindre ennui, et en positionnant nos trois voitures dans le top 5, on a définitivement démontré notre savoir-faire… »

Outre la victoire de BNLL1, cette 28ème édition des 24H02CV a en effet permis à BNLL2 (Vannerom-Coppieters-Tefnin-Olivier) de compléter le podium, tandis que BNL3 (Mikulinski-Mikulinski-Gillard-Tries) arrachait la 5ème place. Un véritable triomphe pour les bolides de cette sympathique équipe !

Van Gysegem 2ème… bien sûr !

Véritable Poulidor des 24 Heures 2CV, Robert Van Gysegem a encore frappé… et donc fini 2ème ! En compagnie de Serge Istas, Raphaël Beaufort et Yves Marchandisse, on serait presque tenté de dire que le gaillard a une fois encore rempli sa mission, tant cette place de dauphin lui va comme un gant… L’équipe de Dino et Raphaël Beaufort réalisait elle aussi un très beau tir groupé, avec Furlotti-Carere-Oancea (Beaufort Racing 2) en 7ème position, et Wathelet-Verstraelen-Rosy-Wowk-Vynckier (Beaufort Racing 3) un rang plus loin.

Preuve de la domination des concurrents réguliers de la 2CV Racing Cup, la #55 AG Racing Box (Abrahams-Maes-Bex-Jaminet) a croisé le drapeau à damier au 4ème rang, tandis que la #46 JCL Driving 2CV (Lempereur-Close-Frère-Pecoraro) s’intercalait en 6ème position. Point de salut par contre pour les deux bolides du clan JMCE Racing, la #1 et la #37 accumulant revers et désillusions. Les années se suivent sans se ressembler. Quant à la #8 Phoenix Racing de Lugens-de Bonhome-Santkin-Piette, elle disparaissait du top 10 dans les dernières minutes de course, en échouant dans un bac à sable…

Si les Hybrides à mécanique BMW ont bien sûr cadenassé le haut du classement, les Prototypes les plus rapides sont néanmoins parvenus à pointer dans le top 10 final, et dès 22 heures, les deux bolides du clan CB Globule ont pris possession des premières places, la #43 de Courtois-Dradin-Beckers-Brethenoux ayant finalement le dernier mot face à la voiture sœur, la #10 de Beckers-Mossay-Liard-Colruyt. C’est le trio d’IPS Racing (Lorquet-Lorquet-Verschuere) qui montait sur la plus petite marche du podium, ayant néanmoins concédé la bagatelle de 20 tours aux vainqueurs de cette catégorie faisant la part belle aux moteurs Citroën.

Les vainqueurs en Améliorées 12èmes du général

Excellente prestation de Sport Moteur Loisir (#79), qui a remporté la catégorie des Améliorées, en se hissant à une inattendue 12ème place. Un exploit signé Dewalque-Dewalque-Lambert-Grignard. 18 rondes plus loin, la #88 du Racing Team Gaumais (Hulstaert-Jullion-Nicolas) a endossé le rôle du dauphin, tandis que la #72 Piga Racing Team (Franzen-Ronday-Denys-Gaspar) concédait la bagatelle de 35 tours.

Outre le succès en solo de la désormais célèbre Burton (Biar-El Ferrai-Legein-Burton) dans une catégorie ‘Expérimentales’ trop rapidement privée de la #85 CQS Group T et la #66 Bio Deuche.be (qui a néanmoins croisé le drapeau à damier), et le succès de la #92 Rosie Racing (Storey-Storey-Panas-Bollons) dans la hiérarchie britannique, c’est la démonstration des Alsaciens du Team FG dans la catégorie Classic, celle des 2CV de série, qui faisait office de cerise sur le gâteau de la cérémonie du podium, la #68 de Stoerkler-Ehrardt-Julich, excellente 28ème du général, s’imposant devant la #67 de Coirnot-Raffaelli-Schurr, trois pilotes dont c’était… la première course automobile ! La #69 la2cvmania.be (Hoeymakers-Maréchal-Beaujean-Collin) ayant une fois n’est pas coutume rencontré des ennuis, c’est la #73 Oui Oui Deuche (Jacquet-Jacquet-Sartain) qui complétait le top 3.

Avec 38 bolides classés pour 56 au départ, les 24 Heures 2CV ont été fidèles à leur réputation d’épreuve où rien ne doit être laissé au hasard. Le 2CV Racing Teams va maintenant profiter de l’intersaison pour préparer la campagne 2013, et d’ores et déjà la 29ème édition du double tour d’horloge le plus sympa de l’année sur le plus beau circuit du monde…     

24H02CV 2012 / Classement final

1 Van Marsenille-Lacoste-Car-Simon (BNLL1), 393 tours en 24h02’49’’512 (1er Hybride) 2. Van Gysegem-Istas-Beaufort-Marchandisse (Beaufort Racing 1), à 5t. 3. Vannerom-Coppieters-Tefnin-Olivier (BNLL2), à 6t. 4. Abrahams-Maes-Bex-Jaminet (AG Racing Box), à 7t. 5. Mikulinski-Mikulinski-Gillard-Tries (BNL3), à 10t. 6. Lempereur-Close-Frère-Pecoraro (JCL Racing 2CV), à 21t. 7. Carere-Furlotti-Oancea (Beaufort Racing 2), à 23t. 8. Wathelet-Verstraelen-Rosy-Wowk-Vynckier (Beaufort Racing 3), à 26t. 9. Courtois-Dradin-Beckers-Brethenoux (CB Globule Team), à 30t. (1er Proto) 10. Beckers-Mossay-Liard-Colruyt (CB Globule Racing Team), à 34t. 11. Lorquet-Lorquet-Verschuere (IPS Racing), à 50t. 12. Dewalque-Dewalque-Lambert-Grignard (Sport Moteur Loisir), à 56t. (1er Améliorée) 13. Minne-Minne-Minne (All Connects Racing), à 59t. 14. Henry-Rensonnet-Beaupain-Beaupain (Sous le Soleil), à 60t. 15. Dalkin-Whelan-Wilsone-Fritchley (Old Time Racing), à 61t. 16. Lambert-Lefin-Wampach-Schyns (JAC-LLWS), à 62t. 17. Bollette-Braun-Braekevelt-Rommes (76 Racing Team), à 72t. 18. Grifnée-Collette-Kieltyka-Jussy-Martin (Kinetic Simulation Splifar), à 77t. 19. Albert-Claessens-Claessens-Elias ABC-2CV), à 77t. 20. Renaud-Honin-Honin-Malcause (Toiture Honin), à 79t. 21. Willems-Ouassini-Gougnard-Gérard-Feron-Herr-Hooreman Isotoit Isoplast), à 83t. 22. Cousin-Hulstaert-Jullion-Nicolas (Racing Team Gaumais), à 84t. 23. Stoerkler-Ehrardt-Jullich (Team FG-, à 88t. (1er Classic) 24. Storey-Storey-Panas-Bollons (Rosie Racing Team), à 89t. (1er UK) 25. Chenier-Laye-Vannier-Pinon (Trapanelle Compétition), à 91t. 26. Lacroix-Clerbois-Lambermont-Matot (JMCE Racing 2), à 91t. 27. Roads-Wills-McCurrich (Crisis Racing), à 91t. 28. Franzen-Ronday-Denys-Gaspar (Piga Racing Team), à 91t. 29. Biar-El Ferrai-Legein-Burton (Burton Racing), à 92t. (1er Expérimental) 30. Coirnot-Raffaelli-Schurr (Team FG), à 95t. 31. Jacquet-Jacquet-Sartain (Team Oui Oui Deuche), à 108t. 32. Hoeymakers-Maréchal-Beaujean-Collin (la2cvmania.be), à 111t. 33. Schollaert-Jacob-Jacob-De Neef (TWG Racing Team), à 119t. 34. Mertens-Van Wijmeersch-Hooreman (WDRT), à 126t. 35. Philippe-Soumois-Graham-Sparrow (Team Pégase), à 146t. 36. Blaise-Blaise-Marquet-Marquet-Ravo (Trapanelle Compétition 2), à 154t. 37. Delfairière-De Wit-Lallemand-Van Den Bergh DS Racing Team), à 193t. 38. Schellekens-Leys-Joosen (Bio Deuche.be), à 196t.

Photos Jacques Letihon / www.letihon.be / Media Center / 1212 

 

 

Infos www.24h2cv.bewww.2cvracingteams.be  

27/10/2012

24h 02' 2cv de Francorchamps incentives sous la pluie...

A suivre...

018-_MG_0390.JPG

024-_MG_0396.JPG

029-_MG_0401.JPG

129-_MG_0501.JPG

23/10/2012

La liste des engagés aux 24h02' 2cv 2012 à Francorchamps est connue...

Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir la liste des engagés aux 24h02' 2cv 2012 à Francorchamps ...

 

016-_MG_0056.JPG

23:36 Écrit par Gilbert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 24h 02' de francorchamps 2010, liste des engagés | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

Les 24h02' 2cv 2012 communiqué de presse de Vincent Franssens...

 

24H02CV 2012 / Spa-Francorchamps

 

Une affiche trois étoiles… et un horaire inhabituel

 

C’est une tradition, sur le circuit de Spa-Francorchamps, la dernière activité sportive officielle de l’année est une course de 24 heures. Et pas n’importe laquelle ! Pour la 28ème fois, les 24H02CV vont battre leur plein ces vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 octobre, et le 2CV Racing Teams organisateur peut être satisfait : la grille de départ accueillera près de 60 bolides s’apparentant à la géniale invention de Citroën, voiture atemporelle par excellence.

 

Ce qui signifie que pour bon nombre d’équipes composées d’amateurs très éclairés, le double tour d’horloge des Ardennes réservé aux ‘dodoches’ reste LE rendez-vous à ne surtout pas manquer. Alors que la 2CV Racing Cup, véritable championnat, peut compter sur un noyau dur de concurrents, lorsque revient l’automne, les 2CV de course arrivent de partout ! Et nombreux sont les teams ayant pour objectif clairement avoué de prendre le meilleur sur la famille Licops, qui s’est déjà imposée à quatre reprises, et qui a notamment pris la dernière édition en date à son compte. Réunis sur la #1, Etienne, Léonard et Julien Licops, toujours accompagnés de Daniel Peiffer, entendent faire étalage une nouvelle fois de leur science de la course en tentant la passe de cinq. Voilà qui promet…

 

Pour contrer l’équipe JMCE Racing 1, appellation officielle du bolide favori, les candidats ne manquent pas. A commencer par les autres Hybrides de pointe, soit les 2CV et Dyane propulsées par le désormais fameux moteur de moto BMW, qui a remplacé le 2 cylindres Citroën, dont les pièces venaient à manquer. On pointe ainsi les habitués de ce genre de compétition que les sont teams Beaufort et BNLL. Dans les rangs de la famille Beaufort, les équipages à surveiller seront Furlotti-Carere-X, Van Gysegem-Beaufort-Istas-Marchandisse et Wathelet-Verstraelen-Rosy-Wonck. Et dans le clan BNLL, qui a fière allure, on pointe Mikulinski-Mikulinski-Gillard-Tries et Van Marsenille-Lacoste-Car-Simon. Le Phoenix Racing (Santkin-Lugens-de Bonhome-Piette), qui regroupe une partie des organisateurs de l’épreuve, est forcément à surveiller lui aussi, s’étant notamment imposé lors d’une des manches à Mettet. Une liste de favoris à laquelle on ajoutera bien volontiers le Team Manitou (Vandermosten-Graff-Moureau), Toiture Honin (Honin-Honin-Malcause-Renaud), AG Racing Box (Abrahams-Maes-Bex-Jaminet), Isotoit Isoplast (Ouassini-Willems-Gougnard-Gérard-Hauris), les pirates italiens de l’Oregon Team emmené par Salvatore Ragonesi, Pegase Raidillon (de Robiano-De Braekeleer-Eggermont) ou encore le DS Racing Team (Marin-Petit-Hortulanus-Delvaux-Delvaux au volant de l’Hybride). Pas de doute, JMCE Racing 1 va avoir à qui parler… mais recevra sans doute le renfort de l’autre voiture du team, JMCE Racing 2, avec Lacroix, Clermont, Lambermont et Matot aux mannettes.

 

Maxime Martin au départ !

 

C’est une autre tradition des 24H02CV, une poignée de professionnels du pilotage prennent un malin plaisir à être au départ, histoire de faire le plein de bon temps. Outre les inévitables Jean-Pierre Van de Wauwer, qui prendra le volant du Prototype (moteur Citroën) du DS Racing Team, et José Close, en fidèle écuyer de Lino Pecoraro, la liste des engagés 2012 laisse apparaître les noms de Bert Longin (avec Wim Soenens sur l’Expérimentale de CQS Groep T Racing Team), mais aussi de… Maxime Martin, qui sera l’un des membres d’une équipe Kinetic Simulation Splifar rassemblant également Nicolas Jussy, Fabien Kieltyka, Julien Collette et Fred Grifnée ! Très joli…

 

Outre les Hybrides, la liste des engagés regorge de Prototypes, d’Améliorées, mais aussi de Classiques, ces 2CV quasi de série qui se dandinent au gré des courbes du plus beau circuit du monde. Une catégorie qui a plus que jamais le vent en poupe, puisque ces deuches seront six à s’affronter cette année, dont bien sûr les Alsaciens de Team FG et leur équipage vedette composé de Stoerkler, Ehrhardt et Julich, qui tenteront de défier les Belges de la2cvmania.be que sont Hoeymakers, Maréchal, Beaujean et Collin.

 

Parmi les originalités du plateau, outre les Expérimentales Bio Deuche.be et CQS Groep T Racing, on pointe la traditionnelle Burton de Georges Biar, Jean-Claude Burton, Christophe Legein et Sami El Ferrai, petit roadster de construction néerlandaise basé sur un châssis et un moteur de 2CV.

 

Départ à… 13 heures !

 

Si le Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) et la Smart Cup compléteront parfaitement le programme de ces 24H02CV, la particularité majeure de cette 28ème édition du double tour d’horloge le plus sympa est son timing. Le départ de la course sera en effet donné à… 13 heures, pour une arrivée 24 heures plus tard, soit le dimanche à… midi ! Explication : c’est dans la nuit de samedi à dimanche que l’on passera de l’heure d’été à l’heure d’hiver. Original et inattendu ! Après l’arrivée des 24H02CV, l’ultime joute de la Smart Cup et l’épreuve de BGDC, longue de 180 minutes, prendront d’ailleurs leur envol.

 

Signalons pour être complet que l’habituelle concentration de 2CV, Dyane et assimilées battra son plein dans les paddocks et autour du circuit, avec en guise de point d’orgue le tour de piste programmé le samedi à 11h40. Et là, inutile de chercher, il n’y a pas plus rigolo sur l’ensemble de la saison à Spa-Francorchamps.

 

Rendez-vous ce prochain week-end pour un baisser de rideau définitivement festif et inimitable sous la houlette du 2CV Racing Teams...

 

Photo libre de droits : Jacques Letihon / www.letihon.be / Media Center / 1212

 

 

Infos www.24h2cv.bewww.2cvracingteams.be

 

 

01:06 Écrit par Gilbert dans 24h 2cv de Francorchamps | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 24h 02' de francorchamps 2012 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

14/10/2012

Un tour du circuit de Francorchamps au Rotary 2012...

 Un tour du circuit de Francorchamps avec la 4 et Kevin Verjus au Rotary 2012...+ test caméra (mal fixée)...

 

19:26 Écrit par Gilbert dans Rotary 2012 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : francorchamps 2012, caméra test | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |